Vendre un bien à la clientèle italienne
le portail international de l'immobilier

Vendre un bien à la clientèle italienne

Vendre un bien à la clientèle italienne

L’Italie jouxte la France, et malgré un climat favorable, une histoire et un patrimoine tout aussi riches que ceux de la France, les transalpins n’hésitent pas à investir en masse en France. Quelles sont leurs motivations, qui sont-ils, quels biens trouvent faveur à leurs yeux et surtout où achètent-ils ? Nous vous donnons ce mois-ci toutes les clés pour appréhender comme il se doit la clientèle italienne.

Pourquoi la France séduit tant les Italiens ?

L’Italie n’a rien a envié à la France, avec sa somptueuse architecture et ses magnifiques paysages de campagne florentine. Pourtant, les italiens sont totalement sous le charme de notre pays ! Ils représentent ainsi près de 13% des acheteurs étrangers. Alors qu’est ce qui les motive tant à acheter en France ? Dans un contexte économique particulièrement délicat en Italie, ils voient dans l’acquisition d’un bien en France un placement sécurisé, l’immobilier français jouit toujours d’une très bonne image et est perçu comme une valeur sûre contrairement à l’immobilier italien plus instable. Par ailleurs, les prix de magnifiques biens dans la capitale ne semblent guère bien élevés pour eux au regard d’autres capitales européennes, telles que Londres. Enfin, le large éventail de superficies disponibles présente un véritable atout : en Italie, il relève de l’exploit de faire l’acquisition de petites superficies, ce qui ne manque pas dans nos grandes villes françaises !

Portrait robot des acheteurs italiens

Contrairement aux anglais, auxquels nous avons consacré un article dans notre précédente newsletter, les italiens qui investissent en France ont un profil relativement homogène. Il s’agit essentiellement de professions libérales, ils passeront quelques semaines à plusieurs mois par an, et le mettront éventuellement en location saisonnière le reste du temps, ou encore des retraités, particulièrement aisés, qui se sont acheté une résidence secondaire pour y passer une grande partie de l’année. Les italiens faisant l’acquisition d’un bien en France sont majoritairement non résidents.

Leurs exigences en termes de localisation et de types de biens

Les italiens sont les plus fervents acquéreurs dans la capitale : ils représentent près de 22% des acheteurs étrangers et sont les premiers acquéreurs dans la quasi-totalité des arrondissements de Paris ! Ils sont friands de l’authenticité parisienne, à ce titre, leurs quartiers de prédilection sont incontestablement les plus typiques: le Marais, le Quartier Latin, les abords du Palais royal, de la concorde ou encore de la Tour Eiffel. Avec une enveloppe moyenne de 300 000 à 550 000 euros, ils recherchent bien évidement, dans la logique des localisations évoquées ci-dessus, des biens avec tout le charme parisien, immeuble ancien en pierre de taille avec ses indissociables ‘parquet-moulures-cheminée’ qui le caractérise, lumineux, en étage élevé et surtout avec ascenseur.

A côté de cet engouement pour Paris, ils pèsent également un poids important dans l’acquisition de biens dans les régions PACA et Languedoc Roussillon. Jouissant d’une proximité avec leur pays d’origine ces localisations leur permettent de pouvoir transiter rapidement et facilement d’un pays à l’autre, les italiens étant culturellement très attachés à leurs racines.

newspaper templates - theme rewards